Dans le wagon-métro jaune

Le Mercredi 28 novembre, vers 18H30 entre la maison et le Grand Amphithéâtre de la faculté.

Le wagon-métro jaune aux reflets montagneux

Fige ses occupants regardant devant eux

File dans le tunnel glissant sur ses patins

Sans aucun maître à bord pour guider son chemin

 

S’arrêtant un instant pour vider le trop plein

Les sages citadins inspirent l’air ambiant

Profitant de la pause octroyée gentiment

Relâchent la tension concentrée dans leurs mains

 

De nouveau le wagon engloutie la venue

De pressés passagers qui réclament leur dû

Recherchant à la hâte un bout de coin perdu

Afin d’y translater leur formes ingénues

 

Au temps métronomique imposé par le bip

Les mâchoires en acier dignes d’un carnassier

Claquent dans un bruit sourd empêchant tout retour

Le wagon-métro jaune aux reflets montagneux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s