L’observatoire

En remplacement dans ma région natale au moment des fêtes…

J’ai choisi cette plage afin de me poser

A l’abris des regards me laisser transporter

Résistants à la pluie sur le sable mouillé

Quelques mots m’accueillent, me souhaitent « Bonne Année! »

 

Le vent secoue les herbes et me fait frissonner

S’engouffre sous mes ailes et me fait décoller

Je rejoins les oiseaux sur la baie dénudée

Nous attendons la mer, qu’elle arrive à nos pieds

 

En face gît la tour veillant sur les grands pins

Seul îlot de rêve sur ce mont galérien

La ville est alentour dégoulinante sale

Rien! Décidément rien!.. ne me rattache à elle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s