En transit, partie 3

Le chef de cabine prit la parole et sa voix rebondit sur les parois rigides et froides de l’avion. Le haut-parleur, projetant le son, rappelait à Hans son expérience déjà ancienne du talkie-walkie. Il retournait, pour quelques instants, dans le monde de son enfance entouré de son père, de ses frères et de sa sœur. Il se remémorait la magie qu’opérait alors sur eux cet appareil — visuellement et fonctionnellement simple. Ils l’utilisaient pour un jeu de cache-cache revisité où le planqué guidait les autres au moyen d’indices,  » tu chauffes »… » t’es froid »…  » tu brûles »… « t’es glacé », glissés au microphone. Lire la suite

En transit, partie 2

Hans jeta un oeil furtif sur son bagage, comme pour se rassurer. Il fit de même, discrètement, sur celui d’Achille-tendon qui servit d’étalon. Puis, il regarda de nouveau devant lui, apaisé et heureux. Dans son dos, les têtes des usagers se mirent à chanceler du premier jusqu’au dernier. Ils reproduisirent tous l’inutile vérification. Hans remarqua qu’il était bon de se faire peur. Pas des grosses peurs, mais des petites frayeurs du quotidien pensa-t-il. Il s’interrogea et se demanda comment serait la vie sans ces peurs. Il en conclut qu’elles étaient nécessaires dans nos sociétés occidentales. Avoir peur, c’était être vivant, c’était sentir la vie se réapproprier le corps, finit-il par se dire, content d’en être arrivé là. Lire la suite

En transit, partie 1

Il était à l’heure…la file d’attente ponctuée en virgule en témoignait. Tous regardaient dans le même sens. Leur objet de convoitise était le checkpoint – un bureau, deux jeunes femmes et un bip qui se répétait. Après le signal, un à un, ils s’engouffraient dans le bras articulé et disparaissaient, seuls. En attendant, dans la queue humaine, chacun avançait à pas de fourmis. Cette union de l’instant était illusoire et rompue à une fin brutale, mais elle avait le mérite d’exister. C’était déjà ça. Hans quitta son fauteuil – anorexique et inconfortable – où il se sentait observé. Il rejoignit le mouvement, soulagé de pouvoir faire partie du tout. Lire la suite