En transit, partie 2

Hans jeta un oeil furtif sur son bagage, comme pour se rassurer. Il fit de même, discrètement, sur celui d’Achille-tendon qui servit d’étalon. Puis, il regarda de nouveau devant lui, apaisé et heureux. Dans son dos, les têtes des usagers se mirent à chanceler du premier jusqu’au dernier. Ils reproduisirent tous l’inutile vérification. Hans remarqua qu’il était bon de se faire peur. Pas des grosses peurs, mais des petites frayeurs du quotidien pensa-t-il. Il s’interrogea et se demanda comment serait la vie sans ces peurs. Il en conclut qu’elles étaient nécessaires dans nos sociétés occidentales. Avoir peur, c’était être vivant, c’était sentir la vie se réapproprier le corps, finit-il par se dire, content d’en être arrivé là. Lire la suite

En transit, partie 1

Il était à l’heure…la file d’attente ponctuée en virgule en témoignait. Tous regardaient dans le même sens. Leur objet de convoitise était le checkpoint – un bureau, deux jeunes femmes et un bip qui se répétait. Après le signal, un à un, ils s’engouffraient dans le bras articulé et disparaissaient, seuls. En attendant, dans la queue humaine, chacun avançait à pas de fourmis. Cette union de l’instant était illusoire et rompue à une fin brutale, mais elle avait le mérite d’exister. C’était déjà ça. Hans quitta son fauteuil – anorexique et inconfortable – où il se sentait observé. Il rejoignit le mouvement, soulagé de pouvoir faire partie du tout. Lire la suite

Les anti-Alzheimer que vous ne verrez pas!

Deux laboratoires, Merz Pharmaceuticals GmbH (Allemagne) et H. Lundbeck A/S (Danemark), ont essuyé un refus d’autorisation de mise sur le marché (AMM) pour une association d’anti-Alzheimer. La décision du 18/10/2012 a été confirmée le 20/02/2013 par l’agence européenne du médicament pour l’Acrescent et le Balaxur.

Ils souhaitaient obtenir une AMM pour un médicament associant la mémantine et le donépézil (respectivement un antiglutamate et un inhibiteur de cholinestérase)… sans avoir réalisés de nouvelles études, en situation, avec cette association médicamenteuse. Les deux laboratoires se référaient aux mêmes études préexistantes de mauvaise qualité. Vous ne verrez donc pas ces deux « non-innovation-thérapeutiques ». Lire la suite

La visite médicale…je persiste et je resigne!

Irène Frachon, intervenant dans le cadre de l’émission « les infiltrés » traitant des « Laboratoires pharmaceutiques, un lobby en pleine santé » — de manière très juste — dit:

« Je pense que les jeunes médecins…on devrait projeter ce type de documentaire à des médecins en formation. Ce documentaire est fondamental pour comprendre comment se mettent en place les stratégies marketing  « . Lire la suite

Remue-méninges

Depuis quelques semaines, je fouille la toile de manière plus « méthodique ». Non pas qu’avant j’errais sans convictions ni buts, mais je me laissais aller aux envies du moment, aux interpellations d’idées, aux plaisirs des lectures non imposées. Rattrapé par des échéances doctorales, je me vois donc dans l’obligation de produire un travail plus « rigoureux ». Pour se faire il faut que je détermine un « cadre », de recherche. Puis, de manière logique, je dois utiliser les bases de données pour proposer une bibliographie des plus « carrée ». Me vient alors une question et l’idée de ce petit sondage distrayant.

Lire la suite

Interrogation écrite

A la ramasse…complètement à la masse…j’envisage

Les lieux inconnus mais déjà chaleureux

Monde perdu pour les esprits médiés

Monde en phase pour les esprits en marge

Des chemins?… non!… Des liens?…tout plein!…

Du temps!…du temps, de temps en temps pour le vivant

Exit!…le faux semblant du tout va bien à chaque instant

Dans ce rythme effrayant abolissant jusqu’au néant

Mais où?…mais où sont passés vos rêves d’enfants?…

 

 

Déprescription: une prise de conscience indispensable!

« J’ai 22 ans, je suis étudiante…

La première fois que je l’ai pris, j’avais 18 ans…

J’avais quelques difficultés à dormir…

J’en ai fait part à mon médecin…Il soigne ma mère pour le même problème…

Au début, j’en prenais que la moitié…et pas tout le temps…que quand ça allait pas… Lire la suite

Libérons les!

Pourquoi la recherche en santé, notamment sur la base des données des caisses d’assurance maladie, est-elle bloquée? Pourquoi la collectivité est-elle prise en otage? Pourquoi les données ne sont-elles pas transparentes?

Ce sont des interrogations qu’un certain nombre de chercheurs, médecins, patients se posent. Ils ont décidé de lancer une pétition pour libérer les données de santé.

Vous trouverez leur manifeste sur le blog initiative transparence santé

Je soutiens pleinement cette initiative.

Félicitations à eux!