En transit, partie 2

Hans jeta un oeil furtif sur son bagage, comme pour se rassurer. Il fit de même, discrètement, sur celui d’Achille-tendon qui servit d’étalon. Puis, il regarda de nouveau devant lui, apaisé et heureux. Dans son dos, les têtes des usagers se mirent à chanceler du premier jusqu’au dernier. Ils reproduisirent tous l’inutile vérification. Hans remarqua qu’il était bon de se faire peur. Pas des grosses peurs, mais des petites frayeurs du quotidien pensa-t-il. Il s’interrogea et se demanda comment serait la vie sans ces peurs. Il en conclut qu’elles étaient nécessaires dans nos sociétés occidentales. Avoir peur, c’était être vivant, c’était sentir la vie se réapproprier le corps, finit-il par se dire, content d’en être arrivé là. Lire la suite

La rencontre entre un général et un première classe

Un dimanche, lors de mon premier weekend de garde en cabinet libéral, j’ai reçu un appel de la régulation du SAMU concernant un décès survenu dans l’EHPAD de la commune où j’étais posté. Le PARM me proposait d’aller constater le décès…

En stage hospitalier, il m’est arrivé à plusieurs reprises, lors de garde, de constater le décès d’un patient et d’en rendre compte dans le dossier médical. Cependant, la rédaction du certificat médical de décès incombait au médecin sénior du service dont c’était la mission. Lire la suite